corps et psychose par JP rouillon, psychanalyste

La question du corps est primordiale dans l'accompagnement des enfants et des adultes en institution. Classiquement, elle est envisagée sur le seul versant de la séparation - entre l'enfant et la mère, par exemple. Ce que nous enseigne la rencontre avec le sujet psychotique et le sujet autiste, c'est que la question du corps ne saurait se réduire à cette seule vision fantasmatique. Elle concerne avant tout la question de l'espace dans lequel se déplace, autant que faire se peut, le sujet, et la question de la temporalité qui rythme sa journée. Pour explorer cet espace et ce temps singulier, nous partirons d'une indication  de Lacan dans L'allocution sur les psychoses de l'enfant
"Il y a du linguistique dans la construction de l'espace."

 

Pour plus d'infos http://psychanalyselorraine.com

espace st jean, place maginot nancy

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×